Quels sont les points de contrôle d’un véhicule ?

Le contrôle technique automobile est un examen méticuleux d’un véhicule qui vise à vérifier le bon fonctionnement en relation avec la sécurité et l’environnement. Cette vérification est obligatoire pour tous les véhicules à partir de 3 à 4 ans après sa date de première mise en circulation. Ensuite, on doit procéder à ce contrôle tous les 2 ans. Durant la vérification, le point de contrôle technique concerne un élément précis d’un véhicule qui se doit d’être en parfait état de marche sans dysfonctionnement particulier. Aujourd’hui, il existe 133 points à vérifier avant de passer le contrôle, il sera ainsi nécessaire de vérifier d’abord soi-même les éléments les plus importants.

Les consommables du véhicule

Le point de contrôle technique à ne pas négliger en premier lieu sera l’état des pneus. Cela signifie que les pneus doivent être en parfait état et ont une pression normale. La bande de roulement ne doit pas encore être à la même hauteur que les témoins d’usure. Les pneumatiques sont en relation avec les freins qui assurent la sécurité liée au freinage d’urgence. Dans le cas où une instabilité est remarquée lors du freinage, cela peut signifier que les plaquettes de freins sont à remplacer. En complément, on doit aussi vérifier le niveau du liquide de frein.

L’aspect technique

Dans cette catégorie, les éléments pris en compte sont notamment le châssis, les essieux, les suspensions, le moteur et la direction d’une voiture. L’ensemble de ces éléments veille à ce qu’une voiture soit en parfait état lors de la circulation. Avoir un confort et une sécurité optimale nécessite la vérification minutieuse de chaque élément technique. Pour le côté environnemental, il est fortement conseillé de vérifier l’état du pot de l’échappement. Si celui-ci dégage une forte fumée opaque lors du démarrage, on doit envisager une visite chez le mécanicien. Le point à vérifier sera aussi l’état général de la carrosserie.

Les dispositifs intérieurs et extérieurs

Ces dispositifs regroupent l’identification du véhicule, le système électrique et la visibilité du conducteur. Concernant l’identification, les plaques d’immatriculation et tout numéro permettant au véhicule de se reconnaître sont obligatoires. À propos du système électrique, il s’agit de l’ensemble de tout ce qui est activé par l’action du conducteur : qu’il s’agisse de feux ou de dispositif témoin. Enfin, pour la visibilité, cela regroupe l’ensemble des vitres et des rétroviseurs. Comme élément de visibilité de plus, l’état des balais d’essuie-glace et la quantité de lave-glace sont à revoir.

Comment bien préparer sa voiture pour le contrôle technique ?
Est-il possible de vendre un véhicule sans contrôle technique ?