Publié le : 12 septembre 20237 mins de lecture

Il en est de la voiture comme de la maison, il est souvent nécessaire de l’acheter à crédit. Il existe différentes sortes de prêt automobile. Quelles sont les plus intéressantes ? LOA, LLD, crédit ballon, crédit auto affecté, crédit personnel : choisir le meilleur financement n’est pas toujours aisé. Le guide suivant permet d’y voir plus clair et de déterminer l’option qui convient à chaque situation.

LOA ou LLD : le crédit automobile avec option d’achat ou une simple location

Un prêt auto ne se décide pas à la légère. Il faut être absolument certain de pouvoir faire face aux mensualités avant de le prendre. Différents types de crédits automobiles existent. Des solutions régulièrement proposées en concession sont la location avec option d’achat (LOA) ou la location longue durée (LLD).

La LOA est l’option la plus généralement retenue. Elle est le financement préféré de nombreux emprunteurs. Grâce à elle, on peut obtenir un véhicule rapidement, tout en payant des mensualités fixes, dont le montant est connu à l’avance, et sans apport. Elle se base sur un contrat de leasing. À la fin de celui-ci, il est possible de restituer le véhicule, d’en renouveler la location ou de l’acheter.

La LLD est un peu différente. L’option d’achat n’est pas proposée à la fin du contrat. Il s’agit d’une location de longue durée dont les mensualités sont habituellement très intéressantes, car elles comprennent automatiquement les frais d’entretien du véhicule. C’est l’option choisie par les personnes qui souhaitent changer régulièrement de véhicule.

En faisant un tour sur particuliers.societegenerale.fr, l’on se rend compte que d’autres possibilités existent, et notamment le crédit automobile affecté.

Crédit personnel ou affecté : choisir en fonction de sa situation

Le prêt auto peut être personnel ou affecté. Dans les deux cas, il se contracte auprès d’une banque, mais les conditions de taux et d’utilisation ne sont pas les mêmes. Dans le cas d’un crédit personnel, les fonds sont directement versés sur le compte de l’emprunteur.

S’il peut servir à faire l’achat une voiture neuve, c’est plutôt dans le secteur de l’occasion que le crédit personnel intervient. En effet, la somme allouée peut servir à acheter, mais aussi à prendre en charge les réparations nécessaires sur le véhicule. Le défaut majeur de ce type de financement ; c’est que les taux d’intérêt sont généralement plus importants que dans le cadre d’un crédit voiture affecté.

Lorsqu’il est affecté, le prêt ne peut être utilisé que pour financer l’automobile choisie. Les fonds sont remis directement au concessionnaire, dès lors que l’auto est livrée. C’est d’ailleurs à ce moment-là, également, que commence le remboursement des mensualités. Ce type de crédit possède traditionnellement des taux plus intéressants que le prêt personnel. Il laisse aussi une grande liberté à celui qui le contracte. Ce dernier peut choisir de revendre la voiture, s’il le souhaite, même durant la période où il paie ses mensualités.

Pour ce genre de transaction, il est recommandé d’avoir un apport. Il est, néanmoins, toujours possible de contracter ce type de crédit sans. Les mensualités sont alors plus importantes et peuvent s’étendre jusqu’à 84 mois.

Ce modèle de financement offre l’opportunité d’acquérir la voiture que l’on désire, qu’elle soit thermique ou électrique, citadine ou SUV.

Le crédit ballon : un crédit voiture à faibles mensualités

Le crédit ballon est un crédit voiture un peu singulier, qui mixe deux modes de financement. Il combine LOA et prêt personnel. Comment fonctionne-t-il ? Il donne la possibilité, à qui le désire, de louer un véhicule avec des mensualités faibles, associées à un kilométrage, qu’il ne faut pas dépasser. C’est le distributeur qui décide des critères d’attribution, et notamment, du kilométrage alloué.

Le kilométrage peut toutefois évoluer au cours du prêt et en accord avec le distributeur. Il doit être au plus près des trajets effectués sur l’année, car tout dépassement se révèle vite très onéreux.

À la fin du contrat de location, le souscripteur peut, en réglant une somme définie au départ, le ballon, choisir d’acheter la voiture. Il est obligatoire, pour ce contrat, de régler les mensualités jusqu’au dernier mois décidé. Ce n’est qu’à l’issue du contrat que l’emprunteur peut choisir de garder le véhicule en renouvelant son crédit, acquérir l’auto en réglant le ballon ou la restituer.

Avant de sélectionner ce type d’offre, il convient de prendre un temps de réflexion et de vérifier que cette formule est intéressante dans son cas. Un délai de rétractation est généralement prévu à cet effet. Il ne faut pas oublier d’assurer ce genre de crédit, si l’on souhaite éviter des ennuis en cas de dégradation du véhicule.

Choisir le meilleur financement pour sa nouvelle voiture n’est pas simple. Il est conseillé de comparer les offres disponibles sur le marché et dans différentes concessions. Bien étudier les moyens dont on dispose est aussi une excellente idée. Proposer un apport à son organisme bancaire est toujours un avantage, surtout si l’on désire obtenir un taux intéressant. Si ce n’est pas possible, il vaut mieux envisager de partir sur une LOA ou un crédit ballon dont les mensualités sont fréquemment moins importantes que pour les prêts personnels ou affectés. Tout dépend aussi du choix du véhicule. Une voiture électrique coûte plus cher à l’achat qu’une thermique, mais elle promet des économies de carburant. Faire le point sur les sommes engagées par le fait de posséder un véhicule thermique et les économies à faire en investissant dans de l’électrique est aussi à prendre en compte à ce moment-là.